Inventing Dance: In and Around Judson, New York 1959 – 1970

Passée

-


Galerie contemporaine du MAMAC

Vues de l’exposition “Inventing Dance: In and Around Judson, New York 1959 – 1970”,

Vues de l’exposition “Inventing Dance: In and Around Judson, New York 1959 – 1970”, 11 octobre 2018- 7 avril 2019, galerie contemporaine du MAMAC © François Fernandez

La Judson Memorial Church (Washington Square à New York), devient dans les années 1960 un centre de création d’expérimentation artistique de premier plan en accueillant les recherches, performances et installations de nombreux artistes de la scène new-yorkaise mêlant art, musique, poésie, théâtre et danse.
Le 6 juillet 1962, le pasteur Al Carmines, permet aux danseurs Trisha Brown, Lucinda Childs, Ruth Emerson, Deborah Hay, Steve Paxton, Yvonne Rainer, Elaine Summers, connus pour être le Judson Dance Theater, de présenter dans le sanctuaire de l’église leur travail collaboratif « Concert of Dance #1 ». Pendant les deux années suivantes, quinze autres « Concerts of Dance » mettront en exergue les injonctions du groupe : rejet des codes de la danse moderne, l’élimination du récit, l’analyse de la relation des corps avec le temps, l’espace et le public, et réinvention des gestes du quotidien.
Dès 1966 sous la direction de Jon Hendricks, artiste activiste et co-fondateur du Guerilla Art Action Group l’espace s’affirme de nouveau comme le carrefour de l’expérimentation artistique, de la collaboration pluridisciplinaire et de la promotion de liberté d’expression à une époque où l’opposition à la guerre du Vietnam, à l’instar du militantisme antiraciste, anticolonial, féministe et pour la défense des homosexuels, ne cesse de monter.
L’exposition propose une plongée dans ce « Judson » qui demeure, aujourd’hui encore, une source d’influence majeure pour des chorégraphes, danseurs et artistes. À travers documents, films et photographies d’archives, elle tente de rendre compte de l’histoire des corps en mouvements et de répondre à la question restée en suspens : comment présenter aujourd’hui un travail majoritairement basé sur l’improvisation ?

Commissariat de l'exposition :

Olivier Bergesi et Andreas Petrossiants

Partenaires principaux

Retour en haut de page