MAMAC | JE VISITE

Actualité

MAMAC | JE VISITE : contenu interactif

MAMAC | JE VISITE : contenu interactif

Vous ne pouvez venir au MAMAC… le MAMAC vient à vous. Découvrez les expositions et les collections en compagnie de l’équipe.

D’origine suédoise, Lars Fredrikson s’installe dans le sud de la France en 1960. Artiste inventeur, chercheur inlassable et bricoleur de haut vol, il est passionné tout autant par l’univers sensible de la poésie que par les expérimentations plastiques ; fasciné tant par la philosophie extrême orientale que par les possibles offerts par les technologies de son temps. Ce parcours non linéaire, opérant des renvois multiples, est étayé par une documentation inédite, fruit d’un long travail de recherche. Il permet de mettre à jour la contribution singulière de Lars Fredrikson et l’ampleur de son héritage.Visite avec Rebecca François .

Découvrez l’exposition « Bruit originaire » de Charlotte Pringuey-Cessac, qui a eu lieu du 06 décembre 2019 au 26 juillet 2020.
« Bruit originaire » est une invitation à un voyage dans le temps, des premières traces d’occupation humaine à Nice il y a 400 000 ans et du témoignage des pierres taillées laissées par cette communauté, aux expériences menées aujourd’hui par l’artiste Charlotte Pringuey-Cessac pour convoquer la mémoire vibrante de ces vies passées.

Au début des années 1960, l’art cinétique s’impose en Europe avec un double crédo : déstabiliser la perception et démocratiser l’art. Peintures à illusions d’optique, reliefs à lumière motorisés, et environnements à vertige bousculent la perception. Baptisé « Op Art » en 1964, cet art d’avant-garde rencontre un succès populaire retentissant, au point de connaître un phénomène de récupération inédit.L’exposition plonge le visiteur au sein de cette histoire passionnelle entre deux arts, ponctuée de persiflages et d’incompréhensions, de sublimation réciproque, d’enfantements pop ou baroques, de collaborations ou de plagiat. A travers près de 30 films, 150 œuvres et documents, elle explore l’origine comme les non-dits de cette fascination prédatrice .Visite avec Hélène Guenin.

Cosmogonies . Au gré des éléments. Convoquer les éléments,capter les liens invisibles qui unissent les composantes de l’univers, saisir les processus d’érosion,d’empreinte,de cristallisation,révéler la brûlure du soleil… L’exposition rassemble des artistes de différentes génération qui recourent à la nature et aux éléments comme composante intégrante de leur processus de travail . Visite avec Hélène Guenin .

https://www.youtube.com/watch?v=9Rkp9pihbNg&feature=emb_title

Découvrez le nouveau parcours des collections avec près de 200 œuvres majeures de 1960 à nos jours.
Dans la Galerie contemporaine du MAMAC, pour la première fois en France, l’exposition rassemble plusieurs œuvres vidéo de l’artiste Ursula Biemann avec une sélection focalisée sur les questions environnementales. Cette exposition montre également l’évolution de sa pratique depuis des essais vidéo donnant voix à d’autres géographies, jusqu’à des récits fictionnels, voire de science-fiction.
Visite avec Hélène Guenin, directrice du musée.

Yves Klein décède en 1962, à l’âge de 34 ans, et laisse une œuvre majeure et intense. Suivez le guide du jour, Hélène Guenin, directrice du MAMAC, sur les traces du maître du bleu.
Il a imprégné de sa sensibilité et de son audace la deuxième moitié du 20ème siècle et continue encore et toujours d’inspirer de nouvelles générations d’artistes : Yves Klein, né en 1928 à Nice, avait pourtant pour première vocation d’être judoka. En 1954, il se tourne définitivement vers l’art et entame son « Aventure monochrome ». De son fameux bleu, de ses monochromes, à l’utilisation de l’or et du rose, jusqu’à l’emploi d’éponges imbibées de couleurs pures et au feu comme pinceau, il ne cesse de réinventer l’art.

Infos pratiques

Retrouvez des contenus inédits sur nos collections et expositions.

Contact et Renseignements

mediationmamac@ville-nice.fr

Retour en haut de page