Ernest Pignon-Ernest. De traits en empreintes

-

Ernest Pignon-Ernest

Ernest Pignon-Ernest. De traits en empreintes.- Paris, Gallimard, 2016
Préfaces Christian Estrosi, Hélène Guenin ; textes Marie-José Mondzain ; Samanha Longhi ; entretien avec Ernest Pignon-Ernest par Rébecca François, n.p., ill., 31 cm, ISBN 978-2072689482
[reproductions d’œuvres, cartes postales, fac-similés et livret sous coffret]
MAMAC : 25 juin 2016 – 8 janvier 2017
Epuisé


Cette publication originale, sous la forme d’une « boîte d’artiste », accompagne la rétrospective consacrée à Ernest Pignon-Ernest par le musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice, sa ville natale.
Du plateau d’Albion à Certaldo, de Charleville à Paris, de Naples à Alger, de Nice à Soweto, du Chili à la Palestine… Ernest Pignon-Ernest change les rues du monde en oeuvres d’art éphémère. Certaines de ses images, notamment les fusillés de la Commune et son Rimbaud vagabond, reproduites à des centaines de milliers d’exemplaires, sont devenues de véritables icônes des temps modernes.
Précurseur, dès 1966, de ce que l’on nomme désormais le « street art », ses interventions métamorphosent, perturbent, révèlent les lieux et les événements qu’il a précisément choisis. « Je ne fais pas des œuvres en situation, dit Ernest Pignon-Ernest, j’essaie de faire œuvre des situations ».

Voir l'exposition

Retour en haut de page