Rico Weber
6 mai - 20 juin 2004


N°7 - © 2002 Rico Weber -

Vitrine de l'atelier d’art contemporain
Entrée libre

Premier assistant de Jean Tinguely et de Niki de Saint Phalle en 1966 lorsque ceux-ci entreprennent la réalisation de la “ Hon ” (monumentale déesse-nana visitable) au Modern Museet de Stockholm, Rico Weber (né en Suisse en 1942) assiste les deux monstres sacrés quinze années durant avant d’entreprendre sa propre démarche d’artiste ; il réalise en 1987 une série de “Fenêtres” puis à partir de 1988 des “Natures mortes d’énergie ”. Ces reliefs, œuvres d’assemblage moulées et patinées d’anthracite, sont constitués de pans de mur montés de tuyaux, d’interrupteurs électriques et de boîtiers. Plutôt considérés comme des natures mortes sous-tendues d’énergie, ils sont porteurs de symboles et de petites histoires faisant intervenir vécus personnels et croyances populaires.