Lilian Daddi
24 mai - 15 juin 2014

Damaged Paintings

Vitrines du musée d'art contemporain

 



Lilian Daddi, Damaged paintings, 2014,
Acrylique sur toile, 200 x 200 cm,
© Lilian Daddi

Nettement influencée par le graffiti et la peinture abstraite américaine, la série «DAMAGED PAINTINGS» s’inscrit en réaction au vandalisme d’une oeuvre de Mark Rothko par un jeune artiste russe à la Tate Modern de Londres en 2012.

Loin d’être illustrative, cette série d’oeuvres s’attache à la couleur et au marquage en tant que signe et écriture. Ici une forme de primitivisme côtoie une culture populaire et savante. Peintures et dessins sur fond blanc sont constitués de taches de peinture rehaussées de griffonnages noirs en tourbillon recouvrant parfois la totalité de la toile jusqu’à saturation, ou laissant au contraire, de larges surfaces vierges. L’utilisation exclusive de l’acrylique cultive un certain lâcher-prise et révèle la qualité des couleurs.

Dans chacune des vitrines, un seul et même format a été retenu pour créer une véritable séquence à parcourir. Un néon bleu reprenant cette idée de tracé identitaire interpelle le visiteur et complète ce panorama.

retour