Cai Guo-Qiang

Travels in the Mediterranean
12 juin 2010 - 09 janvier 2011



Cai Guo-Qiang - Reflection–A Gift from Iwaki, 2004
Photo :On-Works International Multimedia Co., Ltd. / Collection Faurschou

Vernissage le vendredi 11 juin 2010 à 18h30 en présence de l'artiste


Catalogue Présentation Bio 1ère salle 2ème salle 3ème salle Visites guidées

Première salle d’exposition - Installation d’un dessin à la poudre à canon - Travels in the Mediterranean

Qiang - MAMAC NICE

Cai Guo-Qiang, 2010
Réalisation du dessin à la poudre à canon Travels in the Mediterranean (2010) dans les anciens Abattoirs de Nice Photo Saverio Chiappalone - © Mamac, Nice / Chantier Sang Neuf / Cai Studio

Pour la réalisation du nouveau dessin, Travels in the Mediterranean, conçu à partir de poudre à canon, l'artiste Cai Guo-Qiang invitera une étudiante de l'École de Théâtre de Shanghai, où il a fait ses études, à le rejoindre pour une visite de la Côte d'Azur. En utilisant le regard sur la Méditerranée d'une jeune fille de trente ans sa cadette, l'artiste s'attachera à exprimer à travers son dessin les impressions et le ressenti de la jeune Shanghaiaise. Le contenu et les différents thèmes de ce dessin seront choisis par la jeune femme.

Dans les années 60, l'artiste niçois Yves Klein faisait du corps de la femme son pinceau, alors qu'ici Cai utilisera les émotions, la vision esthétique et la volonté propre d'une femme en guise de palette. L'installation du dessin à la poudre issue de leur séjour méditerranéen n'est que le produit d'une rencontre, puisque le véritable travail artistique repose entièrement dans le concept de voyage. C'est ce processus faisant intervenir l'inattendu et l'imprévisible, qui permettra à Cai d'ouvrir le dialogue projeté avec Klein.

Pour Yves Klein, la série des Anthropométries révélait l'utilisation du corps féminin d'un point de vue purement formel. Cependant 50 ans plus tard, pour Cai Guo-Qiang le fait d’inviter une artiste d’une plus jeune génération à travailler avec lui, permet de réunir deux artistes à différents stades de leur carrière, mettant ainsi en évidence l’esprit d’échange, de coopération mutuelle et de collaboration dans le cadre plus général de l’exposition Travels in the Mediterranean. La création du dessin à la poudre sera un évènement ouvert à un certain public et dans lequel l’audience est invitée à participer, faisant ainsi écho au thème de l’échange mise en place dans la collaboration.

Qiang - MAMAC NICE

Cai Guo-Qiang, 2010
Réalisation du dessin à la poudre à canon Travels in the Mediterranean (2010) dans les anciens Abattoirs de Nice
Photo Saverio Chiappalone - © Mamac, Nice / Chantier Sang Neuf / Cai Studio


Dans l’espace d’exposition, un mur incurvé sera aménagé pour le dessin. Au centre de l’espace, un parterre d'eau, dont le rebord sera au-dessus du niveau du sol, sera construit. Dans le bassin flotteront des jouets reprenant les formes des divers bateaux méditerranéens alors qu’un petit ventilateur électrique soufflera sur la surface de l’eau de manière à créer de légères ondulations. Un écran sera installé sur le mur opposé, montrant le reportage vidéo sur la fabrication du dessin à la poudre.


Qiang - MAMAC NICE
Qiang - MAMAC NICE

Cai Guo-Qiang, 2010
Réalisation du dessin à la poudre à canon Travels in the Mediterranean (2010)
dans les anciens Abattoirs de Nice
Photo Saverio Chiappalone -
© Mamac, Nice / Chantier Sang Neuf / Cai Studio

Cai Guo-Qiang, Travels in the Mediterranean, 2010
Dessin: poudre à canon sur papier, 3 200 x 300 cm ; Bassin: eau et huile d’olive
Collection de l’artiste - Vue de l’installation au Mamac, Nice
Photo Muriel Anssens - © Mamac, Nice / Cai Studio

Catalogue Présentation Bio 1ère salle 2ème salle 3ème salle Visites guidées