À propos de Nice : 1947-1977
23 juin - 22 octobre 2017
2ème et 4ème étage du musée


Yves Klein. Anthropométrie (ANT 84), 1960
Yves Klein. Anthropométrie (ANT 84), 1960
Pigment pur et résine synthétique sur papier maroufl é sur toile, 359 x 155 cm. Achat en 1988 avec l’aide du FRAM MAMAC, Nice - Inv. : 989.2.1
© Yves Klein / ADAGP, Paris
© Succession Yves Klein c/o Adagp, Paris, 2017

Dans le cadre de l’événement « Nice 2017. École(S) de Nice » organisé par la Ville de Nice, sous le commissariat général de Jean-Jacques Aillagon et des célébrations du 40e anniversaire du Centre Georges Pompidou, Paris

Après le succès des événements « Nice 2013. Un été pour Matisse » et « Nice 2015. Promenade(S) des Anglais », la Ville de Nice propose une programmation estivale de quatre expositions présentées sous le titre générique de « Nice 2017.École(S) de Nice » à l’occasion du 70e anniversaire de la création symbolique de « l’École de Nice » et du 40e anniversaire de l’exposition fondatrice « À propos de Nice » au Centre Pompidou, Paris au moment de son ouverture, en 1977.

Ce programme rassemblera des oeuvres (peintures, sculptures, installations, collages, photographies, documents d’archives…) issues des collections des musées et institutions municipales auxquelles s’ajoutent les prêts exceptionnels consentis par une centaine de musées, d’institutions, parmi les plus prestigieux, et de collectionneurs particuliers de France et d’Europe. À Nice, un jour de l’été 1947, trois jeunes hommes se font la promesse d’un partage du monde : Yves Klein, maître de l’IKB en devenir s’approprie l’infini bleu du ciel ; le poète Claude Pascal s’empare de l’air et reviennent à Arman, futur maestro de l’appropriation d’objets, la terre et ses richesses. De ce pacte mythique et désinvolte, naît une constellation de fulgurances, de gestes et de rencontres qui déferlera sur la Côte d’Azur jusqu’à bouleverser l’histoire de l’art. À Paris, en 1977, le Centre Pompidou célèbre cette aventure avec l’exposition « À propos de Nice » retraçant l’émulation artistique de 1956 à 1976 sous l’orchestration du grand agitateur et un des instigateurs de cette épopée : Ben.

En 2017, le MAMAC revient sur ce phénomène de cristallisation engendré par des personnalités charismatiques qui ont tracé une « diagonale du fou » entre Nice et les grandes capitales artistiques internationales. C’est ainsi, dans cette révolution de gestes inventés, dans cette insurrection de la pensée et de la forme orchestrée par les artistes, cette insolence des attitudes, leur fascination pour les mythologies, que se dessine le parcours proposé. Audelà des récits, par dates, mouvements ou personnalités, l’exposition se construit sur 2 400 m² autour d’une constellation de pratiques connectant ces acteurs par autant d’approches transversales. L’exposition met également en lumière des lieux emblématiques ou des événements phares qui ont jalonné cette aventure artistique.

L’articulation entre ces gestes, ces possibles spécificités niçoises et le contexte géographique, balnéaire et culturel niçois sera également examinée, prolongeant l’intuition de Jean-Jacques Lévêque en 1967 : « Notre réalité a ses beautés spécifiques : les machines à sous, les jukeboxes, les autoroutes (avec ces longues et sinueuses sculptures que sont les échangeurs), les couleurs joyeuses des matières plastiques, les néons, les nickelages étincelants des voitures, que sais-je ? L’École de Nice tend à définir le merveilleux moderne. »

Le MAMAC propose une traversée spéculative du phénomène d’émulation qui s’est manifesté à Nice sur près de trois décennies, à partir de 1947 - date de naissance symbolique de « l’École de Nice ». Au-delà des récits chronologiques, l’exposition déploie une constellation de gestes et pratiques apparus sur ce territoire et met en lumière des lieux ou événements phares qui ont jalonné cette aventure artistique. L’exposition s’accompagne de projets pédagogiques.

Commissaire : Hélène Guenin, avec le concours de Rébecca François
Commissaires associées : Géraldine Gourbe et Florence Ostende

Partenariat avec Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole à l'occasion de leur 30e anniversaire Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole valorise une collection majeure d'ouvres des XXe et XXIe siècles. L'année 2017 marque les 30 ans du Musée qui fête cet anniversaire tout au long de l'année, avec de grandes expositions temporaires et une programmation exceptionnelle en fin d'année. A l'occasion des célébrations de cet anniversaire, le Musée est un partenaire de l'exposition du MAMAC « A propos de Nice. 1947 - 1977 » et prête pour l'occasion une vingtaine d'ouvres majeures de Robert Filliou, Serge III ou encore d'André Valensi et de Claude Viallat.

> En savoir plus

Visites commentées de l’exposition "A propos de Nice"
du 04 juillet au 25 août 2017
mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 10h30 et 15h,
en français et en anglais.

Tarif individuel : 6 €

Tarif groupe (10 à 30 personnes):
82 € sur réservation uniquement

Guided tour of the exhibition A propos de Nice
from the 4th july to the 25st agust 2017
Tuesday, Wednesday, Thursday, Friday at 10 :30 AM and 3 PM
in french and in english

Individual tour : 6 €

Group tour (10 to 30 people):
82€ only on reservation