Vivien Roubaud
11 février - 28 mai 2017

Galerie des Ponchettes
77 quai des Etats-unis 06300 Nice / 04 93 62 31 24
tous les jours sauf le lundi de 11h à 18h
Gustav Metzger. Remember Nature
Vivien Roubaud, Pollen de peuplier, soufflerie, centre-trente mètres cubes d'air, deux-cent-vingt volts, 2010,
© Vivien Roubaud / Galerie In Situ - Fabienne Leclerc, Paris

Vernissage le vendredi 10 février 2017 à 18h en présence de l'artiste

Le MAMAC invite Vivien Roubaud à investir la galerie des Ponchettes, poursuivant le programme d'interventions in situ entrepris en 2016 avec la réactivation du Prototype improvisé de type « nuage » de Yona Friedman. L'artiste se livre à des expérimentations spectaculaires détournant des matériaux utilitaires déclassés (imprimantes, lustres, balais, moteurs, souffleurs, lames de scie). Il crée ainsi des systèmes mutants et dysfonctionnels produisant un mouvement cyclique perpétuel ou encapsulant l'instantanéité de phénomènes naturels fulgurants. Les prototypes poétiques qu'il propose ramènent paradoxalement la mécanique du côté du vivant, de l'impalpable, de l'invisible.

À la galerie des Ponchettes, Vivien Roubaud crée une installation monumentale, surréaliste et immersive qui plonge le visiteur au cour d'un environnement évolutif reliant le naturel à l'artificiel, la fragilité au danger, la technicité à l'humanité. Une expérience à découvrir jusqu'au 28 mai 2017, en écho à la rétrospective de Gustav Metzger présentée au MAMAC.

Né en 1986, Vivien Roubaud est diplômé en 2011 de la Villa Arson, Ecole nationale supérieure d'art de Nice. Jusqu'en 2015, il est artiste résident à La Station à Nice. En 2016, il décide de s'installer à Molenbeek en Belgique et de participer à la création d'un espace d'expositions et d'ateliers d'artistes autogéré (à l'image de La Station) avec de nombreux artistes de sa génération dont Florian Pugnaire, David Raffini, Tatiana Wolska, Aurélien Cornut-Gentille, Paul Le Bras. Lauréat du Prix Révélations Emerige en 2014, Vivien Roubaud est représenté par la galerie In Situ-Fabienne Leclerc à Paris.

La galerie des Ponchettes a été construite, dans les années 1830-35, pour créer de nouvelles terrasses face à la mer et servir de halle aux poissons. À partir des années 1950, à l'initiative des peintres Pierre Bonnard et Henri Matisse et de l'Union Méditerranéenne pour l'Art Moderne (U.M.A.M.), la galerie des Ponchettes s'ouvre aux maîtres de la modernité résidant sur la Côte d'Azur. Depuis 2011, elle est un espace de programmation hors-les-murs du MAMAC et désormais un espace d'expérimentation pour les artistes.

Commissariat : Rébecca François, Attachée de conservation du patrimoine.