Luca Pignatelli
21 février-31 mai 2009

Vernissage le 20 mars
à 19h



Eroe, 2007
Technique mixte sur bâche ferroviaire, 400 x 300 cm, copyright Luca Pignatelli

Luca Pignatelli
à la galerie des ponchettes et à la galerie de la marine
21 mars - 31 mai 2009

Vernissage le 20 mars à 18h


Galerie contemporaine
Catalogue Retour

L’exposition consacrée à Luca Pignatelli qui représentera l’Italie à la prochaine Biennale de Venise investit exceptionnellement trois lieux de l’art contemporain : la galerie contemporaine du Mamac, la galerie des Ponchettes et la Galerie de la Marine sur le bord de mer. Cette extension donne une idée de l’ampleur du travail de l’artiste, tant au plan de l’occupation des surfaces que de la profondeur de sens acquise par ses œuvres.

L’œuvre de Luca Pignatelli est imprégnée d’une culture italienne forte de présences antiques, moyenâgeuses, renaissantes ou modernes. Elle décline ses racines au fil des images en jouant en permanence sur le fil de la mémoire ; elle agit comme un corps conducteur nous faisant traverser le présent pour rejoindre des épaisseurs de passé plus ou moins légendaires. Constituées à partir de reports photographiques, déployés sur des bâches de wagons de chemin de fer, du papier Kraft, autant de matériaux portant des séquelles du temps, les œuvres de Luca Pignatellli développent une manière d’hallucination tempérée : immédiatement présentes, elles déclinent des images qui ne sont pas là mais ont été. Elles proposent une vision entre effacement et persistance. La peinture est comme usée, écaillée par les multiples accidents ou avatars du Temps qui s’écoule. Entre effacement et esquisse, entre prémices et disparition, le spectateur choisira.




Vue de l'atelier de l'artiste à Milan
copyright Luca Pignatelli

Catalogue Retour