Un "Peu" de Jean Mas
12 mars - 18 avril 2004


Performance réalisé avec
les habitants de Bonson et de Dolceacqua

Galerie contemporaine du musée

Artiste polyvalent, membre atypique de l’Ecole de Nice, Jean Mas s’inscrit dans la mouvance artistique niçoise à partir de 1973. Il s’illustre à cette époque par la production de Cages à Mouches, objet princeps autour duquel il organise sa démarche artistique et désigné par le milieu artistique comme l’objet symbole d’une mythologie individuelle. Il se présente comme synthétisant d’une certaine manière l’esprit de l’Ecole de Nice.
Jean Mas est né à Nice, en 1946, il vit et travaille à Roquefort-les-Pins.

L’exposition que lui consacre le Mamac de Nice est un panorama de son travail, mais aussi le point final de ses activités de l’année 2003, qui fut celle de la création du Festival du P…eu, dont il a été l’instigateur à Bonson, petit village de la vallée de l’Estéron (juillet 2003).

Le Peu, est le phonème de la lettre « p » que Jean Mas se plaît à décliner à l’infini depuis 1989.
A partir de lettres « p » découpées dans de l’aggloméré, Jean Mas fait appel à différentes techniques, collages, peinture, assemblages divers, avec une seule contrainte : que l’objet soit toujours représentatif de la lettre P. Ainsi, il nous offre un « Peu de miroir », un « Peu de dame », un « Peu d’échec » …

Les Cages à mouches, les Peu, les Ombres, les Bulles, A VENDRE, tous les épisodes de l’univers artistique de Jean Mas figurent dans l’exposition du Mamac.