Carlos Gallardo
05 novembre 2004 - 13 février 2005


Abismal III, 2003

Galerie contemporaine

Carlos Gallardo est né en 1944 à Buenos Aires.

Son œuvre, dominée par l’exploration du temps, porte l’empreinte du passé politique et social de son pays.

Gallardo se confronte à deux notions du temps : un temps individuel et un temps collectif, celui de sa propre vie et celui de son époque. Ses voyages à travers l’Europe, les Amériques et le Canada lui permettent de glaner les éléments constitutifs de ses installations. Il utilise comme témoignages les lettres personnelles, les enveloppes des correspondances qu’il a reçues depuis des années (Perpetual Motion III, 2003), agendas et pages de passeports (Kronos Diaspora, 2003), carnets de notes, livrets scolaires assemblés dans de vieilles boîtes à lettres… photographies des machineries du port d’Anvers tombées en désuétude et en solitude (Kronos Antwerp, 2003 ou la série des Abismal, 2003). L’installation Finale, 2003, met en scène 13 lutrins chargés de curieuses partitions qui ne sont rien d’autre que des pages de courriers manuscrits englués dans un gel acrylique transparent. L’œuvre parle de silence, d’absence. Les assemblages qu’il compose avec une grande méticulosité héritée d’un passé de graphiste sont vibrants de nostalgie poétique.

Près de 35 œuvres sont présentées dans la Galerie contemporaine du Mamac, dans ce lieu que nous réservons à certaines démarches artistiques individualisées par rapport à la collection permanente.