CESAR : L'INSTINCT DU FER
Des premiers fers aux compressions
Du 26 octobre 2002 au 16 février 2003

Dossier de presse

catalogue
-
-
-
Retour

En décembre 1998, César Baldaccini, né dans le quartier de la Belle de Mai à Marseille et fils d'un tonnelier italien, disparaissait. Il est donc temps aujourd'hui de tirer le premier bilan d'une oeuvre close avec le siècle.
César était d'abord et avant tout un sculpteur classique. Mais en l'espace de vingt ans, de 1945 à 1965, César va devenir le plus moderne de nos contemporains, d'abord en maîtrisant le fer comme aucun autre artiste ne l'avait jamais fait auparavant, puis en exposant, en 1960, ces véritables blocs de matière à l'expressivité explosive que sont les compressions.

L'exposition à la galerie contemporaine du Mamac comporte 38 oeuvres de 1949 à 1966. Cette manifestation reprend avec certaines variantes l'exposition présentée au Forum Grimaldi à Monaco du 16 mars au 21 avril 2002. Elle permet de comprendre cette période capitale dans l'oeuvre de César ainsi que dans l'histoire de la sculpture moderne avant l'inscription de César dans le groupe des Nouveaux Réalistes. Le Mamac avait rendu hommage à l'artiste en 1999 en présentant la Suite Milanaise constituée de 40 compressions monochromes réalisées peu de temps avant sa disparition.

La présence du Poisson, fer soudé (81 x 340 x 58 cm) prêté par le Centre Georges Pompidou, Musée national d'art moderne, pratiquement jamais montré depuis son acquisition en 1954, constitue en soi un véritable événement.

catalogue
-
-
-
Retour